Filles du vent – Mathilde Faure

Au lendemain de la journée internationale des droits de la femme, il est pertinent de vous proposer une chronique sur une pépite qui sort aujourd’hui : Filles du Vent de Mathilde Faure. Puisque le combat pour les droits des femmes, c’est au quotidien et non une fois par an, vous serez certainement saisi par la puissance de ce texte.

Résumé de l’éditeur :
« MINEURE PLACÉE, JAMAIS À SA PLACE » L’escale. Ce joli pavillon blanc de banlieue parisienne abrite huit adolescentes, leur passé et leurs souffrances, des jeunes filles « placées » en foyer. Il y a Assa, la bonne élève, sérieuse, qui se réfugie dans la littérature pour ne rien laisser paraître de ses blessures ; Céline, la fugueuse récidiviste attirée par les beaux parleurs et l’argent prétendument facile ; Lina, qui se cache dans ses joggings et joue à la dure. Elles ne s’aiment pas particulièrement, s’évitent même. Mais à l’automne 2019, quand la vague #noustoutes déferle sur la France, c’est ensemble qu’elles embarquent pour une fugue itinérante. Armées de feuilles et de marqueurs, elles collent leurs revendications et slogans sur les murs des grandes villes, les beaux immeubles et les gros ensembles, avec pour but de faire entendre la voix des jeunes filles placées, et de leur donner enfin une place. Avec humour et finesse, Mathilde Faure dépeint les réalités d’une jeunesse trop souvent invisible et nous entraîne dans une folle fugue où nos héroïnes se découvrent elles-mêmes et comprennent la puissance de la sororité.

Un grand WAOUH ! Ce roman est une véritable boule d’énergie et de courage ! Je ne m’attendais pas à être autant prise par le quotidien de Lina, Assa et Céline, trois adolescentes placées en foyer non mixte. Des jeunes filles souvent considérées comme invisibles par la société mais qui ont pourtant une voix qui porte !

Ces adolescentes ont une vie difficile, une vie qu’elles n’ont pas choisi et pourtant, elles essaient de s’en sortir, de faire les choses bien, de revendiquer de façon pacifique et impactante aux yeux de tous. Elles tentent d’allier l’art et la manière de faire. Avec beaucoup de justesse.

Elles entament alors un road-trip engagé. Plus il touchait à sa fin, plus je me demandais comment ces filles allaient mettre en valeur leur message. Quel final ! Je n’aurais pas imaginé de plus jolie façon de conclure ce road-trip. Une fin qui n’en est pas une en soit puisqu’elle leur ouvre des portes et des horizons. Percutante et belle à la fois.

C’est d’une certaine façon une leçon de vie que nous donnent Lina, Assa, Céline et toutes les autres. Un sujet trop peu abordé, souvent tabou, mais tellement important. Je n’avais jamais lu d’écrits sur les jeunes placés en foyer, et quelle belle découverte grâce à la plume de Mathilde Faure. Comme tous les jeunes de notre société et du monde, ces filles sont notre futur, elles existent.
Elles sont en colère, se sentent délaissées et incomprises et pour toutes ces raisons, elles veulent se faire entendre.

Un langage vrai, cru, violent et souvent douloureux mais qui fait écho en nous. Conquise par cette auteure qui met en avant ces jeunes de demain, ces filles qui ont beaucoup de choses à accomplir tout en étant fidèle à elles-mêmes. L’essence même du bien-être.

Je rentre au foyer avec une seule certitude, la violence c’est le silence.

Extrait de Filles du Vent, Mathilde Faure, éditions Charleston, page 55

Filles du Vent est un roman qui va raisonner encore un moment dans ma tête. J’ai rédigé cette chronique deux semaines après sa lecture et pourtant j’ai l’impression que c’était hier tant ces filles sont inspirantes.
Ce roman mérite son prix. Bravo à l’auteure, il est aisé de ressentir qu’elle sait de quoi elle parle, que ce sujet lui tient à cœur. Jolie façon de mettre en lumière ce quotidien trop peu partagé.

A bientôt pour une nouvelle chronique !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :